Le Parti socialiste veut (lui aussi) ses 500 000 adhérents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS
©Capture RTL

Ambiteux

Le Parti socialiste veut (lui aussi) ses 500 000 adhérents

Le conseil national du parti a décidé de faciliter les nouvelles adhésions en vue de 2017.

Guerre d'adhérents entre les deux grands partis de France. Alors que Nicolas Sarkozy vient de plaider pour ''une armée de militants'', le Parti socialiste lui emboite le pas avec lui aussi un objectif de 500 000 adhérents d'ici 2017. C'est ce qui ressort du conseil national du PS dont Jean-Christophe Cambadélis a annoncé les grandes lignes samedi 13 décembre.

''C’est faisable, si on veut bien lever les obstacles qui existent, tous les éléments autobloquants,'' a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse. Pour y arriver, il souhaite simplifier l'accès au parti. Jusqu'à présent, chaque section devait voter pour l'entrée ou non d'un adhérent. ''Un certain nombre de sections se protègent de toute possibilité d’entrée,'' a souligné le premier secrétaire. Une baisse des cotisation est aussi envisageable. L'objectif est tout de même très ambitieux puisque le parti ne compte que 60 000 cotisants à jour, pour le moment.

Le conseil national a aussi travaillé sur une meilleure visibilité du PS, pas assez actif sur les réseaux sociaux et dont la communication n'est pas suffisamment claire.

Enfin, une date a été fixée pour le dépôt des contribution, en vue du prochain congrès, ce sera le 7 février. Pour les motions, ce sera le 11 avril avec un vote prévu le 21 mai.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !