Le laboratoire américain Pfizer confirme des résultats encourageants pour sa pilule contre la Covid-19 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le logo de Pfizer. Le laboratoire a confirmé que sa pilule contre la Covid-19 réduisait de près de 90% les hospitalisations et les décès chez les personnes à risque.
Le logo de Pfizer. Le laboratoire a confirmé que sa pilule contre la Covid-19 réduisait de près de 90% les hospitalisations et les décès chez les personnes à risque.
©CINDY ORD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Traitement efficace ?

Le laboratoire américain Pfizer confirme des résultats encourageants pour sa pilule contre la Covid-19

Pfizer a annoncé ce mardi que sa pilule contre la Covid-19 réduisait de près de 90% les hospitalisations et décès chez les personnes à risque lorsqu'elle est prise suffisamment tôt.

Alors que l'inquiétude persiste sur l'efficacité vaccinale face à la menace du variant Omicron, une bonne nouvelle dans le cadre de lutte contre la pandémie a été communiquée par le laboratoire Pfizer, notamment pour les personnes à risque. Le laboratoire américain a confirmé, ce mardi 14 décembre, que sa pilule contre la Covid-19 réduisait de près de 90% les hospitalisations et les décès chez les personnes à risque, lorsqu'elle est prise dans les premiers jours après l'apparition des symptômes, selon les essais cliniques. 

Ces résultats s'appuient sur la totalité des participants aux essais, soit plus de 2.200 personnes.

Ces données permettent de confirmer ce qui avait été annoncé  au début du mois de  novembre à partir de résultats préliminaires. 

Lors de cette annonce sur l'efficacité de ce traitement, Pfizer a aussi précisé que son traitement devrait rester efficace contre le variant Omicron.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !