Le gouvernement s’engage à fournir 200 millions de masques par semaine pour le déconfinement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le gouvernement s’engage à fournir 200 millions de masques par semaine pour le déconfinement
©DENIS CHARLET / AFP / POOL

Plan du 11 mai

Le gouvernement s’engage à fournir 200 millions de masques par semaine pour le déconfinement

A trois jours du déconfinement, la secrétaire d’Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher et le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner se sont exprimés lors d'une conférence de presse. Ils ont fait le point sur les stocks de masques dont dispose la France en prévision du 11 mai.

La secrétaire d’Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher et le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner se sont exprimés lors d'une conférence de presse ce vendredi 8 mai sur la question des masques. Ils ont fait le point sur les stocks dont dispose la France. 

Agnès Pannier-Runacher a indiqué que 200 millions de masques par semaine viendront approvisionner la France, dont 100 millions de masques sanitaires à usage unique. 20 millions de masques grand public, lavables, seront également mis à disposition par l'Etat.

"Depuis fin mars, 120 millions de masques grand public ont été produits, soit l'équivalent d'1 milliard de masques à usage unique" a ajouté la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie.

30 millions de masques jetables et 4 millions de masques en tissus seront disponibles pour les agents de l'Etat, alors que chaque commissariat sera équipé d'un kit de protection, selon des précisions de Christophe Castaner.

Agnès Pannier-Runacher espère une montée en puissance de la production.

Le port des masques sera obligatoire dans les transports publics.

Le prix de vente des masques chirurgicaux a en en outre été encadré par l’Etat. Ces masques seront vendus à 0,95€ maximum.

En ce qui concerne les masques grand public, le prix de commercialisation conseillé est de 0,2 à 0,3€ "par usage". Les masques seront en revanche gratuits pour les soignants, les élèves, et les plus précaires.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a également rappelé que les forces de l'ordre restaient mobilisées pour lutter contre les trafics de masques. 

"Fin avril, 438.000 masques avaient été saisis dans près de 363 procédures judiciaires. La police nationale a démantelé des réseaux de revente de matériels médicaux et mis à bas des escroqueries et des tentatives pour un montant supérieur à 30 millions d'euros".

La gendarmerie est intervenue sur une centaine d'escroqueries en ligne. 

Depuis le début de la crise sanitaire, le nombre d'arnaques et de vols de matériels de santé a fortement augmenté. Une cargaison de 200.000 masques destinés à des mairies d’Ile-de-France a notamment été dérobée en Espagne cette semaine.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !