Le gouvernement prépare un nouveau plan de lutte contre le terrorisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le gouvernement prépare un nouveau plan de lutte contre le terrorisme
©CHARLES PLATIAU / POOL / AFP

Mesures d'urgence

Le gouvernement prépare un nouveau plan de lutte contre le terrorisme

Edouard Philippe va présenter courant juin une série de mesures inédites dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Après l'attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra, le gouvernement entend poursuivre la lutte contre le terrorisme. Le Premier ministre Edouard Philippe doit présenter dans les prochaines semaines un ensemble de nouvelles mesures contre le terrorisme. Cette annonce fait suite au plan de lutte anti-radicalisation dévoilé en février.   

Ces nouvelles mesures émanent de Matignon et du ministère de l’Intérieur. Elles doivent réunir « un ensemble de mesures et de dispositions pour renforcer la lutte contre le terrorisme. Il s’agit plus de dispositions de modalités que de moyens supplémentaires ». 
La loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme a été votée en octobre 2017. Elle a pris le « relai » de l’état d’urgence le 1er novembre dernier. Ce texte pensé et défendu par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb est vivement critiqué par l’extrême gauche et par les organisations de défense des droits de l’Homme. Cette loi sécuritaire visant à lutter efficacement contre le terrorisme serait perçue comme une dérive sécuritaire et autoritaire. La droite et le FN estiment en revanche que le texte ne va pas assez loin et dénoncent le laxisme du gouvernement et de Gérard Collomb. 
Le texte de loi retranscrit dans le droit commun des mesures de surveillance (des écoutes, des assignations à résidence, des perquisitions et des contrôles des personnes). Les préfets sont également en mesure de fermer provisoirement les lieux de culte. Le périmètre des contrôles est élargi dans les zones frontalières, aux abords des aéroports, des gares et des ports. Ces dispositifs doivent permettre de déjouer un certain nombre d’attaques terroristes.   
Les nouvelles mesures présentées dans le courant du mois de juin vont donc tenter de rassurer la population et de mettre à mal les plans de la mouvance djihadiste. Selon des informations d'Europe 1, les attentats ont fait 246 morts en France depuis 2015. 
Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !