Le gouvernement lance officiellement le Grenelle des violences conjugales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le gouvernement lance officiellement le Grenelle des violences conjugales
©MARTIN BUREAU / AFP

Plan de lutte

Le gouvernement lance officiellement le Grenelle des violences conjugales

Le Premier ministre Edouard Philippe va annoncer des mesures pour renforcer la protection des victimes dans le cadre du Grenelle des violences conjugales qui débute ce mardi 3 septembre. Marlène Schiappa a récemment annoncé également la création d'un "fonds spécial" contre les féminicides d'un million d'euros pour les "associations de terrain".

Le Grenelle des violences conjugales débute ce mardi 3 septembre. Il va s'achever le 25 novembre. 

Des représentants des services de l'Etat, des associations, des personnels soignants, des élus, des magistrats, des avocats et des proches de victimes vont débattre et évoquer les différents moyens pour lutter efficacement contre les violences conjugales et pour venir en aide aux victimes. 

Depuis le début de l'année, plus de 100 femmes ont été tuées par leur mari, leur compagnon ou leur ex-conjoint. 

Les différentes associations souhaitent que ce Grenelle débouche sur un "plan Marshall". Elles évoquent la nécessité de débloquer des moyens de près de "500 millions", à "1 milliard d'euros". 

Marlène Schiappa avait annoncé la semaine dernière la création d'un "fonds spécial" contre les féminicides d'un million d'euros pour les associations de terrain. 

Les associations espèrent obtenir également la création de 2.000 places d'hébergement supplémentaires pour les femmes ayant fui le domicile conjugal ainsi que la création d'instances judiciaires spécialisées.

Le Premier ministre Edouard Philippe va annoncer mardi après-midi des "premières mesures d'urgence visant à renforcer la protection des victimes". D'autres dispositifs seront dévoilés également dans les prochaines semaines.  

La journée d'ouverture du Grenelle doit permettre de mieux faire connaître le 3919, la ligne téléphonique dédiée aux femmes victimes de violences.

Des ateliers sur la prévention des violences seront animés par dix membres du gouvernement dont Marlène Schiappa, Christophe Castaner et Nicole Belloubet sur la prévention des violences, la mise à l'abri et l'accompagnement des victimes et sur la sanction des auteurs violents.  

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !