Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Campagne éclair ?

Le conseil scientifique n’est "pas opposé" à un second tour des élections municipales en juin

Le gouvernement attendait l'avis du conseil scientifique afin de pouvoir organiser le second tour des élections municipales. Le scrutin devrait donc pouvoir se dérouler le 21 ou le 28 juin prochain.

Le conseil scientifique ne se dit "pas opposé" à la tenue du second tour des élections municipales en juin prochain. Face à la crise sanitaire, l'exécutif avait préféré reporter le second tour, initialement prévu le 22 mars, sans donner une date précise. Edouard Philippe avait expliqué qu'il s'en remettrait à l'avis du conseil scientifique. 

Cette instance vient donc de dévoiler son rapport ce mardi et ne se dit "pas opposé" à la tenue du second tour au mois de juin. Il précise toutefois qu'une "nouvelle évaluation" sanitaire "quinze jours avant le second tour" sera "nécessaire" avant d'officialiser la tenue du scrutin.

Avec ce feu vert, le gouvernement va enfin pouvoir progresser sur la question des modalités d'organisation. L'exécutif table sur le dimanche 21 ou le dimanche 28 juin en cas de consensus sur le mois de juin. Les chefs de partis étaient d’ailleurs attendus mercredi à Matignon pour évoquer cette décision.

Si le conseil scientifique s'était opposé au second tour des municipales pour le mois de juin, le scrutin aurait pu être reporté à l'automne, voire encore plus tard. Il aurait fallu réorganiser les deux tours des élections pour les maires non élus dès le premier tour dans près de 5.000 communes et de nombreuses grandes villes comme Paris, Lyon et Marseille.

Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche ce week-end, 36 élus dont Anne Hidalgo (Paris) et Christian Estrosi (Nice) avaient réclamé l'organisation du second tour des élections dès le mois de juin.

La date officielle du second tour des élections municipales pourrait donc être officialisée par le gouvernement dans les prochains jours. 

Le gouvernement aurait d'ores et déjà réclamé un nouvel avis du conseil scientifique. Il permettra de mieux comprendre l'évolution de l'épidémie en France depuis la fin du confinement.

Selon les informations de Franceinfo, Edouard Philippe souhaiterait également organiser un débat parlementaire au cours de la première ou de la deuxième quinzaine de juin. Suivi d'un vote, il permettrait à toutes les forces politiques de prendre publiquement position sur la question du second tour des élections municipales. 

RTL
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.