Le conseil régional d'Ile-de-France va quitter Paris pour la ville de Saint-Ouen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le conseil régional d'Ile-de-France va quitter Paris pour la ville de Saint-Ouen
©

Préparez les cartons

Le conseil régional d'Ile-de-France va quitter Paris pour la ville de Saint-Ouen

Ce déménagement en banlieue devrait permettre de réaliser des "économies considérables".

Ce n'est plus désormais qu'une question de temps : la région Ile-de-France ne tiendra bientôt plus séance à Paris mais en Seine-Saint-Denis. Selon les informations du Monde, la présidente Les Républicains de la région, Valérie Pécresse, a envoyé un mail aux agents de la collectivité pour les prévenir de la nouvelle. "Tous les éléments sont réunis pour que le futur hôtel de Région soit implanté, dans un futur proche, à Saint-Ouen" a-t-elle souligné.

Cette ville, située juste après le périphérique nord a été choisie, car elle "réunit le plus d’atouts : proximité des transports en commun, en particulier de la future gare du Grand Paris, tissu économique et culturel dynamique, sécurité de l’environnement, projet architectural", précise Valérie Pécresse, qui souhaite "concevoir un hôtel de région moderne, beau, confortable et spacieux ".

Pourtant, le choix de ce site n'a pas forcément fait l'unanimité. La CGT avait notamment émis récemment "des réserves très sérieuses" sur Saint-Ouen. La raison ? La proximité immédiate d’une usine d’incinération des déchets et de la centrale de chauffage urbains fonctionnant au charbon". Deux autres villes de la petite couronne avaient été retenus : Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, et la ville de Saint-Denis.

En tous cas, ce déménagement devrait permettre à la région de faire un régime niveau dépense et de réaliser des "économies considérables". Le Monde précise que "les locaux de la région Ile-de-France sont actuellement disséminés sur quinze sites franciliens "dont sept hôtels particuliers au cœur de Paris, pour un patrimoine est estimé à 250 millions d’euros. Par ailleurs, la région loue également plusieurs immeubles dans la capitale pour un total de 26 millions d’euros de loyer par an.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !