Lazard pour conseiller Bercy : Moscovici répond à Montebourg | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Lazard pour conseiller Bercy : Moscovici répond à Montebourg
©

Rebond

Lazard pour conseiller Bercy : Moscovici répond à Montebourg

Le ministre de l'Economie et des Finances a rassuré quant au choix de la banque dirigée par Matthieu Pigasse, par ailleurs patron des Inrockuptibles et d'Audrey Pulvar.

Arnaud Montebourg avait critiqué vendredi le mandat de conseil confié par le ministère de l’Économie et des Finances à la banque Lazard pour l'aider à la mise en place de la future banque publique d'investissement. Lazard étant dirigé en France par Matthieu Pigasse, par ailleurs propriétaire du magazine Les Inrockuptibles, le ministre du Redressement productif craint un conflit d'intérêt. Car le magazine qui emploie également Audrey Pulvar, la compagne d’Arnaud Montebourg.

Pierre Moscovici a répondu à ses inquiétudes : "Le choix de la banque Lazard est un choix de l’administration, transparent, clair, sans intervention politique. Cette banque donnera un conseil technique, ce n’est pas elle qui dessinera la BPI", a assuré le ministre de l’Économie et des finances au Nouvel Observateur, ajoutant qu'il s'était fixé pour règle de rester solidaire du gouvernement en toutes circonstances : "J’ai toujours été solidaire d’Arnaud Montebourg. Je le suis aujourd’hui".

La polémique a quelque peu parasité la visite sur le terrain du ministre de l'Economie, qui visitait ce vendredi les services fiscaux dans sa circonscription de Montbéliard. Il a cependant évité les questions des journalistes sur ce dossier, précisant simplement que les procédures avaient été respectées.

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !