Laurent Wauquiez annonce qu'il va porter plainte et saisir le CSA | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Laurent Wauquiez annonce qu'il va porter plainte et saisir le CSA
©AFP

Il assume

Laurent Wauquiez annonce qu'il va porter plainte et saisir le CSA

Après la diffusion d'un enregistrement de ses propos alors que Laurent Wauquiez donnait un cours à l'EM Lyon, le président des Républicains s'explique sur BFMTV.

Alors qu'il est pris dans une tempête médiatique depuis quatre jours, Laurent Wauquiez s'est expliqué sur les propos qu'il a tenu devant les étudiants de l'EM Lyon. La diffusion de ses propos par l'émission Quotidien sur TMC avaient fait polémique. Dans ces enregistrements, Laurent Wauquiez s'en prenait à Valérie Pécresse, Alain Juppé, le Medef, Gérald Darmanin ou encore Emmanuel Macron et avait sous-entendu que Nicolas Sarkozy lorsqu'il était président mettait ses ministres sous écoute lors des conseils des ministres.

Face à Ruth Elkrief Laurent Wauquiez a d'abord annoncé son intention de porter plainte et de saisir le CSA et s'en est pris directement au journaliste de Quotidien en dénonçant "une manipulation" et des "méthodes de voyou". Il a également critiqué les médias en conspuant "quatre jours de déchaînement médiatique surréalistes" et a assuré qu'Emmanuel Macron n'avait pas eu droit à un tel traitement lors de ses "dérapages".

Alors qu'il était interrogé par Ruth Elkrief sur son manque de franchise et la tenue d'un "double discours", Laurent Wauquiez a plaidé la constance : "Je suis d'un bloc. Vous ne pouvez pas me reprocher de ne pas avoir le même discours quelque soit l'endroit où je suis. Bien sur que les mots ne sont pas les mêmes" en fonction de là où il se trouve.

Les excuses aux Français, Laurent Wauquiez les a balayé en expliquant n'avoir pas "insulté les Français. Je ne suis pas Emmanuel Macron. Moi dans mes propos il n'y a pas une once de mépris à l'égard des Français".

Seul regret du leader des Républicains : ses propos sur Nicolas Sarkozy."Je regrette vraiment. J'ai présenté mes excuses à Nicolas Sarkozy. Ce qui vous montre aussi que quand je fais des erreurs, je suis capable de le reconnaître" a expliqué Laurent Wauquiez. "Ca n'était qu'une rumeur, je n'ai jamais sérieusement pensé que les ministres étaient écoutés" a-t-il assuré.

Pour conclure, Laurent Wauquiez a expliqué qu' "Une épreuve, ça n'est jamais facile. Je sors de celle-ci en étant plus déterminé que jamais à défendre mes convictions et ma liberté" et pose la question : "Est ce que vous préférez un élu qui a sa liberté de parole ou vous préférez un élu qui ne dit plus rien?"

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !