Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Poste à pourvoir

Laurence Ferrari quitte le 20h de TF1

Dans une interview accordée au Parisien, la journaliste explique qu'elle rejoindra la chaîne Direct 8.

(Mis à jour mercredi 30 mai à 11h45) :

Dans un entretien au quotidien Le Parisien / Aujourd'hui en France publié ce mercredi, Laurence Ferrari annonce qu'elle quitte TF1 où elle présente le journal de 20h :  "Cela fait quatre ans que je me bagarre pour porter ce journal. C'est la fin d'un cycle. J'ai une envie profonde de renouveau", explique-t-elle.

"J'ai envie d'une émission plus libre (...) où l'on ne me demandera pas de rentrer dans un moule", ajoute la journaliste. Laurence Ferrari devrait présenter "un talk-show d'info qui pourrait être quotidien et qui mixera de l'actu, des faits de société, de la politique, de la mode, de la culture" sur Direct 8. 

"Présenter le 20 Heures est un exercice très lourd, avec une pression permanente. Dès le départ, je savais que ce serait difficile. Et j'ai toujours dit que c'était une étape, un défi", souligne-t-elle sans préciser la date de son départ de TF1.

Décriée depuis plusieurs semaines au sein de la rédaction de TF1, Laurence Ferrari s'est violemment opposée à Claire Chazal, présentatrice du week-end sur la Une, notamment à l'occasion de la campagne présidentielle et au sujet du débat final entre Hollande et Sarkozy, selon une source interne à la rédaction.

TF1, régulièrement battue en audience sur le terrain des émissions politiques, aussi affronter un recul des audiences de son journal de 20h. La journaliste explique toutefois que cette situation n'a pas pesé dans sa décision : "Je ne suis pas quelqu'un qui baisse les bras quand il faut combattre ! Je ne peux pas nier que les audiences du 20 heures soient chahutées, mais pas plus que les audiences de la chaîne".

Laurence Ferrari sera remplacée cet été par Gilles Bouleau, son joker depuis juillet 2011, a annoncé la directrice de l'information du groupe, Catherine Nayl, qui a précisé que la présentatrice n'avait pas été "poussée à la porte".

Lu sur Le Parisien.fr
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.