Laïcité : la France pointée du doigt pour ses restrictions "très agressives" contre les religions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Laïcité : la France pointée du doigt pour ses restrictions "très agressives" contre les religions
©Reuters

Pas de voile intégral !

Laïcité : la France pointée du doigt pour ses restrictions "très agressives" contre les religions

La France fait la vie dure aux religions. C'est la conclusion du rapport de la commission américaine sur les libertés religieuses internationales rendu ce mardi.

Une commission gouvernementale américaine donne un carton rouge ce mardi à plusieurs pays d'Europe de l'Ouest, dont la France, pour leur "laïcité très agressive". En ligne de mire : la France, mais aussi la Belgique, l'Allemagne et la Suisse.

Le rapport annuel de la commission sur les libertés religieuses internationales publié ce mardi tire ces conclusions à partir de plusieurs constats concernant la législation de notre pays, qui a par exemple voile intégral dans les espaces publics, tout comme la Belgique. Cette interdiction soulève "des inquiétudes en termes de discrimination", car "tout en cherchant à répondre aux inquiétudes sur la coercition, une telle loi appliquée trop largement soulève des questions sur les droits parentaux et la liberté de choix".

Or, "une laïcité très agressive place les personnes religieuses dans des positions inconfortables et difficiles en ce qui concerne le plein exercice de leurs convictions et croyances", note Katrina Lantos Swett, la présidente de la commission américaine sur les libertés religieuses internationales.

C'est la première fois que la commission voue un chapitre entier de son épais rapport annuel à l'Europe occidentale. Les restrictions "créent une atmosphère d'intimidation contre certaines formes d'activité religieuse en Europe occidentale", expliquent ses auteurs.

"Ces restrictions limitent aussi gravement l'intégration sociale et les opportunités en termes d'éducation et d'emploi pour les individus affectés", poursuit le texte. Il cite les limites croissantes, qui touchent fréquemment à la religion islamique, votées ces dernières années en Europe, concernant les signes religieux, l'abattage rituel des animaux, la circoncision en Allemagne et la construction de mosquées et minarets en Suisse.

Lu sur L'Express.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !