La Turquie a découvert le plus grand gisement de gaz naturel "de son histoire" en mer Noire, selon Recep Tayyip Erdogan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Recep Tayyip Erodgan découverte gaz énergie Méditerranée
Recep Tayyip Erodgan découverte gaz énergie Méditerranée
©ADEM ALTAN / AFP

Politique énergétique

La Turquie a découvert le plus grand gisement de gaz naturel "de son histoire" en mer Noire, selon Recep Tayyip Erdogan

Recep Tayyip Erdogan a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz en mer Noire. Il a également confirmé le projet de la Turquie d'accélérer les travaux de recherche en Méditerranée.

Le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi que la Turquie avait découvert en mer Noire "le plus grand" gisement de gaz naturel "de son histoire". Il a précisé que son pays allait intensifier ses recherches en Méditerranée orientale malgré les tensions.

Cette annonce intervient alors que la Turquie multiplie depuis plusieurs années les efforts pour s'imposer comme un acteur énergétique majeur dans la région. Le pays tente de réduire sa dépendance aux importations d'hydrocarbures qui fragilisent son économie. 

Les réserves dévoilées vendredi ne suffiront pas à faire de la Turquie un exportateur majeur mais elles pourraient encourager Ankara à poursuivre ses recherches maritimes. Ce dossier est au cœur des récentes tensions avec la Grèce et la France notamment. 

Lors de ce discours à Istanbul, le président Recep Tayyip Erdogan a précisé que ces réserves étaient estimées à 320 milliards de mètres cubes. Le chef de l'Etat turc a assuré que cette découverte était d'une "importance historique pour l'avenir" de la Turquie, qui dépend quasi exclusivement des importations, notamment russes.

"Dieu nous a ouvert une porte vers des richesses inédites. Notre objectif est de mettre le gaz de la mer Noire au service de notre nation dès 2023", année du centenaire de la République turque, a-t-il précisé.

Recep Tayyip Erdogan a indiqué que la découverte avait été faite le mois dernier dans le puits d'exploration Tuna-1 par le navire de forage Fatih ("le conquérant", en turc). 

Le président turc a par ailleurs affirmé que la Turquie allait accélérer dans les prochains mois ses recherches d'hydrocarbures en Méditerranée orientale, malgré les appels de l'Union européenne à la désescalade.

France 24

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !