La Terre vient de battre 9 fois de suite son record de chaleur sur 12 mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des enfants jouent au milieu des icebergs sur la plage à Nuuk, au Groenland.
Des enfants jouent au milieu des icebergs sur la plage à Nuuk, au Groenland.
©REUTERS/Alister Doyle

Même en France

La Terre vient de battre 9 fois de suite son record de chaleur sur 12 mois

De juin 2015 à mai 2016, la planète Terre a enregistré ses 12 mois les plus chauds depuis le début des mesures de température il y a 150 ans, rapporte le "Guardian" le 11 juillet d'après des chiffres publics.

Cette tendance pourrait placer, dès décembre prochain, l'année 2016 comme la plus chaude depuis les premières mesures de température il y a plus de 150 ans.

Cette possibilité s'appuie sur des données baptisées "HadCRUT4" produites par l'office national météo britannique "MetOffice", et complétées par les universitaires Kevin Cowtan de l'université de York et Robert Way de l'université d'Ottawa dans la revue "Quarterly Journal of the Royal Meteorological Society".

Des résultats qui montrent que notre planète aurait battu ses records de chaleur au sol pour la première fois sur la période d'octobre 2014 à septembre 2015 (12 mois), puis chaque mois suivant sur la période des 12 mois précédents, soit en tout 9 fois jusqu'à la dernière période de mesure, qui va de juin 2015 à mai 2016, et qui est en même temps la plus chaude jamais enregistrée depuis au moins l'année 1860 d'après ces mesures.

Parmi les causes possibles de ce réchauffement, un "épisode El Niño" assez important en fin d'année, qui fait remonter les eaux chaudes en surface, et qui est venu se superposer au réchauffement habituel constaté en raison de l'activité industrielle.

Ce n'est pas la première fois que ce cas de figure se produit. Durant le dernier épisode "El niño" d'importance comparable, en 1997, les températures terrestres avaient déjà battu record sur record de chaleur chaque mois et par période de 12 mois, d'octobre 1997 à août 1998. En revanche, les records de chaleur terrestre battus ces années-là ont été pulvérisés depuis, se situant aujourd'hui à la 60e place. En seulement 18 ans, la température est montée de 0,3°C.

Nous saurons bientôt si 2016 rejoint… 2015 et 2014 comme années les plus chaudes depuis 2010 et 2005.

Lire aussi : Températures records pour le 8e mois consécutif : cet effrayant niveau de pollution atmosphérique que nous fait oublier l’emballement médiatico-politique post COP21

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !