La solution radicale de Rebsamen : Ayrault devrait "virer un ministre" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Rebsamen a conseillé à Jean-Marc Ayrault de virer un de ses ministres
François Rebsamen a conseillé à Jean-Marc Ayrault de virer un de ses ministres
©Reuters

Conseil

La solution radicale de Rebsamen : Ayrault devrait "virer un ministre"

Le président des sénateurs PS a reconnu mercredi avoir conseillé à Jean-Marc Ayrault de "virer" un ministre pour l'exemple.

François Rebsamen est un proche de François Hollande. Il a été on directeur de campagne pendant de nombreuses élections. Au moment de la formation du gouvernement, son nom circulait notamment pour devenir ministre de l'Intérieur. Il n'en a pas été ainsi. Pour autant le maire de Dijon ne reste pas dans l'ombre. Président des sénateurs socialistes, François Rebsamen a gardé une liberté de ton. Fervent opposant à la loi de non-cumul des mandats, c'est un véritable électron libre au sein de la majorité. Ce mercredi, il est encore l'auteur d'une sortie médiatique qui va faire du bruit.
 
En effet, le sénateur de la Côte-d'Or a reconnu avoir conseillé à Jean-Marc Ayrault de "virer" un ministre pour l'exemple. Invité de "Questions d'Info" LCP/FranceInfo/LeMonde/AFP, François Rebsamen était questionné sur des informations du Canard Enchaîné selon lesquelles il aurait conseillé au chef du gouvernement "de virer un ministre, n'importe lequel". "Mais au moins, fais un exemple . Tous les jours, il y a des annonces prématurées, et même contradictoires. Là, ils s'arrêteront", avait dit le président des sénateurs PS le 5 mars, selon l'hebdomadaire satirique.
 

Le sénateur-maire de Dijon a reconnu avoir fait cette déclaration. "Oui, c'était un léger moment d'agacement" (...) je souhaite qu'il n'y ait pas des annonces contradictoires, qu'il y ait une annonce, qu'elle soit faite par le Premier ministre, et que tout le monde s'y tienne". "Cela voulait dire: ramène de l'ordre dans ce gouvernement ", a-t-il ajouté. Il faut, a-t-il poursuivi, "que tous les ministres apprennent à respecter la règle collective. Et c'est vrai que chez certains de ces ministres (...) il faut qu'ils apprennent à travailler collectivement, autour du Premier ministre". Pas certains que ses propos ne lui fassent que des amis au sein du gouvernement.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !