La séquence orageuse devrait durer jusqu'à la fin de la semaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La séquence orageuse devrait durer jusqu'à la fin de la semaine
©Reuters

Météo

La séquence orageuse devrait durer jusqu'à la fin de la semaine

De violents orages sur la région parisienne et l'ouest du pays ont provoqué de gros dégâts.

De violents orages, parfois accompagnés d'énormes grêlons, se sont abattus sur l'ouest et l'Ile-de-France lundi 17 juin, dans la matinée, et onze départements de l'ouest étaient toujours placés en alerte orange dans la soirée. Elle a été maintenue dans les départements de l'Aquitaine, du Poitou-Charentes, ainsi que le Gers et les Hautes-Pyrénées. 

La séquence orageuse s'est terminée en fin de matinée en Ile-de-France, où l'alerte a été levée à midi. «Ce régime devrait durer jusqu'à la fin de la semaine. Ensuite les masses d'air venant du sud de l'Islande devraient à nouveau toucher le nord de la France», précise de son côté Pascal Scaviner, prévisionniste à Météo Consult dans Le Figaro. Les températures qui flirtent avec les 30 °C pourraient redescendre aux alentours de 23 °C, plus proches des moyennes saisonnières, mais sous un ciel toujours gris.

Lundi à l'aube, dans l'agglomération de Tours, qui n'avait pas été placée en alerte orange, deux orages ont provoqué la chute à l'aube de grêlons allant jusqu'à la taille d'un oeuf, détruisant des parcelles du vignoble de Vouvray. Selon le ministère de l'Agriculture, deux tiers du vignoble ont été "très fortement touchés". "C'est une catastrophe, l'orage a duré une dizaine de minutes et a tout haché. Sur Vouvray et Reugny, des vignes sont détruites à 100%", a déclaré à l'AFP Christian Feray, responsable du château de Montcontour, le principal producteur de l'appellation.

Un ciel noir, des pluies torrentielles, du tonnerre, et des voitures qui roulent feux allumés : la région parisienne, où huit départements ont été placés en alerte orange toute la matinée, a aussi été touchée par une séquence orageuse "localement très violente", selon Météo-France. Certaines rafales de vent ont été observées jusqu'à 80 km/h, selon Météo-France.

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !