La Rochelle : Martine Aubry fixe le cap à ses successeurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La Rochelle : Martine Aubry fixe le cap à ses successeurs
©

Au revoir

La Rochelle : Martine Aubry fixe le cap à ses successeurs

Lors de son discours de clôture de l'université d'été du Parti socialiste, le première secrétaire n'a jamais prononcé le mot "départ".

Martine Aubry a clôturé l'université d'été pour la dernière fois en sa qualité de Première secrétaire. Elle aura défendu son bilan et donné les lignes directrices à suivre. Elles se résument en "quatres exigence", selon elle : le "soutien au président et au gouvernement""la poursuite de la réflexion" au profit des idées nouvelles, l'approfondissement de la "rénovation" et enfin, "l'européanisation" du PS.

Martine Aubry devrait passer le relais lors du Congrès de Toulouse, en octobre prochain. D'ici là, la première secrétaire continuera son travail à Solférino. "Je veux laisser un parti en ordre de marche sur les bons rails et dans les bonnes mains", a-t-elle confié au JDD.

Pour l'heure, elle n'a pas manifesté sa préférence entre les deux prétendants au poste : Harlem Désir, numéro deux du parti, et Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris."Je veux que le parti soit dans de bonnes mains, celles de quelqu’un qui rassemblera, qui s’intéressera au fond, qui poursuivra la rénovation car il reste beaucoup de choses à faire", a-t-elle simplement expliqué.

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !