La présidente de la Commission européenne ne veut pas précipiter le retour à la rigueur budgétaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Ursula Von der Leyen
Ursula Von der Leyen
©FREDERICK FLORIN / AFP

Europe

La présidente de la Commission européenne ne veut pas précipiter le retour à la rigueur budgétaire

Il y aura un débat sur l'assouplissement des règles budgétaires européennes

Forte des enseignements tirés de la crise précédente, Ursula von der Leyen souhaite ne pas précipiter le retour à la rigueur budgétaire, consacrée par le pacte de stabilité de l'UE qui a été mis en suspens pour aider les économies européennes à surmonter la crise sanitaire note Le Figaro.

La présidente de la Commission européenne a confirmé l'ouverture prochaine d'un débat sur la réforme des règles budgétaires européennes qui devrait aboutir à leur assouplissement.

Prévu avant la pandémie, ce débat sur une réforme du pacte de stabilité, qui limite les déficits publics à 3% et la dette à 60% du produit intérieur brut (PIB), avait été suspendu à cause de la crise. «L'objectif est de parvenir à un consensus sur la voie à suivre bien avant 2023», a précisé Ursula von der Leyen.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !