La présidente de l'INA, Agnès Saal, démissionne à la demande de Fleur Pellerin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Agnès Saal a présenté sa démission.
Agnès Saal a présenté sa démission.
©

La porte

La présidente de l'INA, Agnès Saal, démissionne à la demande de Fleur Pellerin

Dimanche, Le Figaro avait épinglé ses frais de taxi exorbitants – plus de 40 000 euros en dix mois.

La présidente de l'Institut national de l'audiovisuel (INA), Agnès Saal, a présenté sa démission ce mardi, à la demande de la ministre de la Culture Fleur Pellerin. Cette démission prend effet immédiatement, selon une source ministérielle.

Dimanche,
Le Figaro avait révélé qu'elle avait dépensé, en dix mois, plus de 40 000 euros de frais de taxi malgré une voiture de fonction mise à sa disposition avec chauffeur.

"
En tant que PDG de l'INA, j'ai une voiture de service avec chauffeur à disposition. Mais, comme je ne peux pas le faire travailler 12 à 15 heures par jour ni les week-ends, j'ai également un abonnement aux taxis G7, car je n'ai pas de permis de conduire. Ce dispositif avait déjà existé avant mon arrivée et je l'ai repris", s'était défendu Agnès Saal.

Des explications qui n'ont visiblement pas convaincu 
Fleur Pellerin.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !