La mairie de Paris s'inquiète du score d'Hidalgo à la présidentielle et craint les législatives | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo
©LOIC VENANCE / AFP

Présidentielle 2022

La mairie de Paris s'inquiète du score d'Hidalgo à la présidentielle et craint les législatives

En 2017, Macron avait emporté 13 circonscriptions sur 18 à Paris

« Ça va être une boucherie, ces élections. » Le ton est donné. À l’Hôtel de Ville, ces derniers jours, le moral est en berne selon Le Parisien

L’échec d’Anne Hidalgo (PS) est déjà acté par tout le monde et plus personne ne se fait d’illusion sur le score de la maire de Paris, candidate à l’élection présidentielle. « Si elle atteint les 5 %, ce sera le bout du monde », prédit un adjoint socialiste cité par Le Parisien.

Aujourd’hui, au-delà de cette défaite, c’est l’étape suivante, les législatives des 12 et 19 juin, qui inquiète. En 2017, le tsunami Macron avait emporté 13 circonscriptions sur 18 à Paris, et la gauche n’avait réussi à en sauver qu’une avec l’élection de George Pau-Langevin dans la 15e circonscription (XXe arrondissement) rappelle Le Parisien.

Pendant ce temps-là, chez EELV, le conseil fédéral de ce dimanche a entériné onze investitures dont celle de la candidate malheureuse à la primaire pour la présidentielle, Sandrine Rousseau, investie, malgré l’opposition des militants locaux, dans la 9e circonscription (XIIIe) souligne Le Parisien.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !