La justice refuse de remettre en liberté Tariq Ramadan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La justice refuse de remettre en liberté Tariq Ramadan
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Non

La justice refuse de remettre en liberté Tariq Ramadan

Les juges trouvent que le risque de récidive est trop important pour que le théologien musulman soit remis en liberté.

Tariq Ramadan, qui dit souffrir d'une sclérose en plaques, avait demandé à être libéré de prison pour se soigner. Les juges ont tout d'abord considéré que son état de santé pouvait être soigné en prison, et que sa sortie était trop risquée, que ce soit pour les victimes présumées (sur lesquelles il pourrait faire pression), ou parce qu'il pourrait renouveller des "faits de viol" ou en profiter pour prendre la fuite.

Accusé de viol par deux femmes, le théologien a été mis en examen le 2 février dernier et incarcéré à Fleury-Mérogis.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !