La France n'est plus candidate à l'organisation de l'exposition universelle 2025 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La France n'est plus candidate à l'organisation de l'exposition universelle 2025
©GIUSEPPE CACACE / AFP

Renoncement

La France n'est plus candidate à l'organisation de l'exposition universelle 2025

Edouard Philippe a annoncé le retrait de la candidature française à l'Exposition universelle 2025 pour des raisons financières.

Après la Coupe du monde de rugby 2023 et les jeux Olympiques 2024, ce devait être le troisième évènement international qu'aurait pu ravir la France : l'Exposition universelle 2025. Mais celle-ci ne viendra pas en France (le plateau de Saclay était présumé pour l'accueillir) : l'Hexagone a retiré sa candidature à l'organisation de l'évènement pour des raisons principalement financières, selon un courrier adressé par le premier ministre Édouard Philippe au comité d'organisation, révélé par Le Journal du dimanche (JDD).

"J'ai décidé de ne pas donner suite à la candidature de la France à l'exposition universelle, qui sera retirée", écrit le Premier ministre à Pascal Lamy, l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le Premier ministre pointe les "faiblesses structurelles" du modèle économique du projet et estime que "la poursuite de cette candidature ne saurait prospérer sans le recours à une garantie publique". Or, dans le contexte de "redressement de nos finances publiques", le chef du gouvernement refuse de "grever l'avenir [...] d'engagements supplémentaires non maîtrisés".

Édouard Philippe met aussi en avant, selon le JDD, le manque de partenaires privés prêts à s'engager.

Le JDD précise que la maire de Paris Anne Hidalgo, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse et le président du comité de candidature Jean-Christophe Fromentin ont également été informés samedi de la décision.

"Alors que nous pouvions après le rugby en 2023 et les JO en 2024 recevoir le monde avec l'expo universelle en 2025, cette décision est incompréhensible", a réagi sur Twitter le vice-président du comité d'organisation, Luc Carvounas.

Le choix du pays hôte doit être annoncé le 15 novembre 2018.  il n'y a plus que trois candidats : la Russie (Ekaterinburg), le Japon (Osaka) et l'Azerbaïdjan (Bakou).

Lu dans le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !