La France est le pays occidental le plus frappé par le terrorisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La France est le pays occidental le plus frappé par le terrorisme
©Reuters

Cible

La France est le pays occidental le plus frappé par le terrorisme

Le Centre d'analyse du terrorisme a recensé tous les attentats ou projets d’attaque depuis 2013 en Europe, Amérique et Australie.

Selon une enquête du Centre d'analyse du terrorisme, basée sur les 139 attentats ou projets d'attentats recensés depuis 2013 en Europe, Amérique et Australie, la France est le pays occidental le plus frappé par le terrorisme. «La France est le pays le plus visé par le terrorisme islamiste, devant les États-Unis, l'Allemagne, l'Australie et le Royaume-Uni», indique le CAT. Depuis 2013, l’Hexagone a subi 10attentats, 4 tentatives et 28 projets d'attaques, soit 30% de l'ensemble des actes recensés dans les pays occidentaux. Les Etats-Unis occupent la deuxième position de ce morbide classement. Ils ont connu 8 attentats, 2 tentatives et 18 projets déjoués. Vient ensuite l'Allemagne, épargnée entre 2013 et 2015 mais qui a connu une année 2016 très noire, avec 6 attaques commises, 2 tentatives et 5 projets.

Soldats, policiers ou gendarmes ont représenté, et de loin, la principale cible des djihadistes (53%). Les forces de l'ordre devancent la communauté juive (15,2%), puis les institutions ou lieux emblématiques politiques et économiques, telles que ministère, consulat ou quartier de la finance (8,8%).

Le Centre pointe également le profil des assaillants. Ainsi, une grande majorité d’entre eux (67%) possèdent la nationalité du pays qu'ils visent. Plus généralement, un djihadiste occidental sur 142 a commis des attentats en Occident lors des quatre dernières années. Ils sont également jeunes, 66% des terroristes ayant commis ou projetés des attentats depuis 2013 étaient âgés de moins de 30 ans.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !