La fille de Juan Carlos, roi d'Espagne, a été inculpée de délit fiscal et blanchiment | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La fille de Juan Carlos, roi d'Espagne, a été inculpée de délit fiscal et blanchiment
©

Dans de sales draps

La fille de Juan Carlos, roi d'Espagne, a été inculpée de délit fiscal et blanchiment

C'est la première fois qu'un membre direct de la famille royale est touché par l'enquête pour corruption qui vise Iñaki Urdangarin, l'époux de Cristina.

Sale temps pour la monarchie en Espagne. Alors qu'un sondage indique ce mardi que seulement 49,9% des Espagnols sont favorables à ce régime, le plus faible score depuis plusieurs décennies, la fille de Juan Carlos, roi d'Espagne, a été inculpée de délit fiscal et blanchiment par la justice.

Cristina a été convoquée le 8 mars, a annoncé le tribunal de Palma de Majorque. C'est la première fois qu'un membre direct de la famille royale est touché par l'enquête pour corruption qui vise Iñaki Urdangarin, l'époux de l'infante. Au printemps 2012, elle avait déjà été mise en examen  pour trafic d'influence, mais cette décision avait été annulée.

Le juge veut savoir si Cristina a eu un rôle dans le gigantesque détournement de fonds de plus de 6 millions d'euros organisé par son mari et son ancien associé, Diego Torres, alors qu'il présidait entre 2004 et 2006 une société à but non lucratif, l'institut Noos. L'inculpation de la fille de Juan Carlos atteint en tout cas l'image de la monarchie espagnole déjà bien écornée ces derniers mois.



En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !