La délinquance en forte hausse ces derniers mois selon l'Insee | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La délinquance en forte hausse ces derniers mois selon l'Insee
©Reuters

L'alerte

La délinquance en forte hausse ces derniers mois selon l'Insee

Seul le nombre d'homicides a baissé : -18% par rapport au trimestre précédent.

La délinquance est à la hausse en France selon le nouveau baromètre de l'Insee. Mis en place ce mardi, le tableau de bord du nouveau service statistique a montré une baisse de 18% des homicides ces trois derniers mois par rapport au dernier trimestre, mais une hausse générale de la délinquance. Ainsi, les vols avec armes (armes à feu ou armes blanches) ont progressé de 10,2% avec 2 831 faits recensés et les vols violents sans armes ont augmenté de 3,9% avec 24 921 agressions enregistrées entre juillet et septembre dernier. Les vols sans violence contre des personnes ont quant à eux, bondi de 0,9% avec 174 789 cas observés, soit 1 942 par jour. Au total, ces agressions auraient visé 53 342 personnes le trimestre dernier.

Le taux de cambriolages a progressé de 3% : 60 198 logements ont été cambriolés en 3 mois. "Depuis le printemps 2015, le nombre de cambriolages enregistrés est orienté à la hausse", ont observé les experts de l'Insee. L'institution a également avancé que les vols de voitures avaient augmenté de 2%."Après avoir diminué jusqu'en février 2015, le niveau des vols de véhicules enregistrés se situe depuis sur une tendance haussière". Ces statistiques ne prennent cependant pas en compte les agressions sexuelles, celles-ci faisant "l'objet d'un dépôt de plainte que dans moins de 10 % des cas", de même que les faits de vandalisme ou la saisie de stupéfiants "qui ne fait que mesurer l'activité des services et en aucun cas l'état réel des trafics". Le baromètre Interstats du SSMSI complète les résultats de l'enquête de "victimisation" réalisée par l'Insee auprès des Français depuis 2007, sur leur ressenti de la délinquance.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !