La Cour des comptes observe une hausse du déficit budgétaire de l'Etat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La Cour des comptes observe une hausse du déficit budgétaire de l'Etat
©

Aïe !

La Cour des comptes observe une hausse du déficit budgétaire de l'Etat

Le déficit du budget de l'Etat, élevé à 85,56 milliards d'euros est selon la Cour des comptes, "deux fois supérieur à celui d'avant la crise".

Le gouvernement se félicitait récemment d'avoir maitrisé les résultats de sa gestion budgétaire en 2014, estimant le déficit "meilleur que prévu". Dans son rapport annuel du budget de l'Etat, présenté ce mercredi devant la commission des finances de l'Assemblée nationale, la Cour des comptes observe que "la réduction du déficit budgétaire de l’Etat, amorcée depuis 2010, a été interrompue en 2014, dans un contexte de croissance et d’inflation plus faibles que prévu et de taux d’intérêt très bas". La Cour des comptes estime le déficit du budget de l'Etat, élevé à 85,56 milliards d'euros, "deux fois supérieur à celui d'avant la crise" (38,4 milliards en 2007). Selon les hauts magistrats, les dépenses exceptionnelles, en particulier celles du deuxième programme d'investissements d'avenir (PIA) ne "suffisent pas à expliquer l'aggravation du déficit budgétaire".

La dette de l'Etat à donc augmenté de 71 milliards et s'élevait à 1528 milliards fin 2014. Elle était estimée à 1457 milliards fin 2013. La Cour des comptes estime que pour stabiliser le poids de la dette dans le PIB, le déficit budgétaire en 2014 aurait du se limiter à 11 milliards d'euros.

La Cour des comptes estime  que les dépenses de l'Etat ont été stabilisées, constituant un "progrès par rapport à des périodes antérieures où elle augmentait sensiblement". Ceci ne correspondant cependant pas, à la baisse de 3,3 milliards d'euros annoncée par le gouvernement sur les dépenses de l'Etat. Didier Migaud, premier président de l'institution, estime que les dépenses du personnel ont augmenté de 1% et que pour "tenir les engagements, il faudrait aller au delà d'une stabilité nette de la dépense".  Pour autant, la Cour des comptes estime que, même si la dette de l'Etat continue de croitre à "un rythme soutenu", la charge de la dette a diminué de 1,73 milliard d'euros par rapport à celle de 2013 et que "les normes de dépenses ont été respectées au prix de débudgétisations importantes et de reports de charges accrus".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !