La Corée du Nord et Kim Jong-un promettent de mener "des frappes impitoyables" contre les Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Kim Jong-un et la Corée du Nord menacent les Etats-Unis
Kim Jong-un et la Corée du Nord menacent les Etats-Unis
©Reuters

Menaces

La Corée du Nord et Kim Jong-un promettent de mener "des frappes impitoyables" contre les Etats-Unis

Selon l'armée sud-coréenne, deux missiles d'une portée d'environ 500 kilomètres ont été tirés depuis le port de Nampo.

Les tensions sont de nouveau palpables entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Pyongyang a d'ailleurs tiré ce lundi des missiles en mer et cela en réplique à des exercices militaires sud-coréens et américains menés comme chaque année. A cette occasion, Kim Jong-un a menacé les Etats-Unis et a promis de mener contre eux "des frappes impitoyables". Un porte-parole de la KPA (l'Armée du peuple coréen) a indiqué que la péninsule coréenne était "à nouveau à deux doigts du début d'une guerre".

"Les seuls moyens de faire face à l'agression menée par les impérialistes américains et leurs alliés ne sont ni le dialogue, ni la paix. On doit y répondre seulement par des frappes impitoyables" a aussi estimé ce porte-parole. De leur côté, Washington et Séoul ont dénoncé les tirs de missiles nord-coréens comme une "provocation". 

Comme chaque année, Etats-Unis et Corée du Sud ont commencé leurs exercices. Ils dureront huit semaineset mobiliseront environ 200 000 militaires sud-coréens et 3 700 soldats américains. Pour les dirigeants des deux pays, il s'agit d'exercices purement défensifs, mais Pyongyang les voit comme le prélude à une invasion.

"Nos forces armées révolutionnaires ne resteront jamais des spectateur passifs devant cette grave situation" a encore expliqué la Corée du Nord ajoutant que "si un seul tir seulement touchait quelque endroit que ce soit où la DPRK exerce sa souveraineté, cette dernière ripostera sur le champ". Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont indiqué prendre au sérieux cette menace.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !