La construction de logements neufs en baisse, les demandes de permis de construire aussi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La construction de logements neufs en baisse, les demandes de permis de construire aussi
©

Quand le bâtiment va pas...

La construction de logements neufs en baisse, les demandes de permis de construire aussi

Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 9,9% sur un an, selon les statistiques du ministère du Logement publiées mardi.

Les indices PMI publiés en début de semaine ont montré quelques signes de reprise. L'activité économique de la France tendrait à se redémarrer. Dans de nombreux secteurs, cela s'est vérifié. Mais pas encore dans l'immobilier. En effet, la construction de logements neufs en France est en net baisse ce début d’année 2014. Et ce n'est pas mieux pour les demandes de permis de construire, elles aussi en net recul.  

Selon les statistiques du ministère du Logement publiées mardi, les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 9,9% dans l’Hexagone sur un an. Sur le trimestre achevé fin janvier, le repli était de 9,2%, il s’est donc amplifié. Autre signe peu encourageant, les permis de construire. Depuis deux mois, il y a un fort recul de 22% des demandes (contre -18% de novembre à janvier). Sur douze mois, c'est encore pire, la baisse s'accentue encore avec un repli cumulé de 17,9% (contre -15,2% à fin janvier). 

Pourquoi de tels résultats ? Y-a-t-il une véritable crise ? Olivier Eluère, économiste de Crédit Agricole SA a répondu à cette question à l'AFP. "Il faut modérer une vision initiale qui pourrait paraître très négative. En cumul des 12 derniers mois sur un an, il est intéressant de constater que les permis de construire baissent beaucoup, alors que les mises en chantier, elles, ne reculent que de façon assez modérée, de 2%" analyse-t-il.

Malgré tout, comme l'écrit le Nouvel Observateur, "les professionnels de l'immobilier, promoteurs et constructeurs de maisons individuelles, mettent en avant la hausse des coûts de construction, de près de 50 % en 10 ans. Celle-ci est due à la création constante et répétées de nouvelles normes à prendre en compte".

Deuxième argument soulevé par Alexandra François-Cuxac, vice-président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) sur le site du Nouvel Obs, "le dispositif d’investissement locatif défiscalisant Duflot peine à convaincre les investisseurs. Leur part est passée de 60 % en 2010 à 40 %", indique-t-elle. Ce qui peut donc aussi expliquer la baisse de la construction de logements neufs en France.

Olivier Eluère a également analysé les raisons de la baisse des permis de construire. "Les permis sont plutôt à relier aux stocks. Or, on a actuellement des stocks assez élevés, même si plus de la moitié de ces logements sont en vente mais restent en projet - seuls 40% sont déjà construits ou en cours de construction -, il est donc logique que les nouveaux projets soient en recul assez marqué" dit-il. 

Il poursuit enfin en disant "la tendance est-elle plutôt à la stabilisation des ventes, donc il est assez logique là encore, que la construction tende à baisser modérément. Comme on pense que les ventes devraient rester à peu près stables cette année, par rapport à 2013, cela laisse espérer que la construction n’affiche qu’un repli modéré sur les prochains mois".

lu sur le Nouvel Observateur.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !