La Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions économiques pour la France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Bruxelles est moins optimiste que Paris concernant le redressement économique de la France à court terme.
Bruxelles est moins optimiste que Paris concernant le redressement économique de la France à court terme.
©Reuters

Pessimisme

La Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions économiques pour la France

Pour Bruxelles, la croissance toujours trop faible ne permettra pas de diminuer le déficit et d’inverser la courbe du chômage avant 2017.

Mauvaise nouvelle. La Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions économiques pour la France. La croissance toujours trop faible ne permettra pas de diminuer le déficit et d’inverser la courbe du chômage. La prévision de croissance pour 2015 est maintenue à 1,1%. Cependant, Bruxelles anticipe sur une hausse de 1,4% pour 2016 au lieu du 1,7% initialement prévu.

Dans cette perspective, la baisse du chômage ne semble pas une hypothèse crédible avant 2017. La Commission européenne table sur un taux de 10,2% de la population active pour 2016 contre 10,4% en 2015 et 2016. L’objectif de passer sous la barre des 3% en matière de déficit public semble difficile à atteindre même à l’horizon 2017. Bruxelles penche plutôt pour 3,3% à cette date.

Lu sur les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !