La Baule : Bruno Le Maire veut axer son action sur l'éducation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La Baule : Bruno Le Maire veut axer son action sur l'éducation
©Capture d'écran / BFM TV

2017

La Baule : Bruno Le Maire veut axer son action sur l'éducation

"L'éducation rendra à chacun d'entre nous la fierté de faire partie de la société française."

Dans son discours à l'Université d'été de La Baule, Bruno Le Maire a axé son discours sur l'éducation, qu'il considère comme la clé de la cohésion sociale et de l'opportunité. Il a déclaré vouloir faire de l'éducation le thème central de la primaire. 

Il a fait de nombreuses propositions, comme le fait de centrer l'enseignement à l'école primaire sur le français. Il a interpellé Najat Vallaud-Belkacem--huée par les militants des Républicains--en disant "en CP, on apprend le français". Il veut également mettre fin au collège unique, qu'il considère comme une idéologie de la gauche, et permettre aux élèves de collège d'avoir 6 heures d'enseignement de travail manuel par semaine, afin de revaloriser le travail manuel. A cette fin, il propose également de fusionner les différentes structures d'apprentissage des métiers existant actuellement pour en faire des "écoles de métiers" gérées non par le ministère de l'Éducation nationale mais par les régions et les entreprises. Et enfin, à l'université, que chaque nouvel étudiant puisse connaître le taux d'employabilité de chaque filière afin de pouvoir faire son choix.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !