L’hommage national aux trois sauveteurs de la SNSM sera organisé jeudi en présence d’Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L’hommage national aux trois sauveteurs de la SNSM sera organisé jeudi en présence d’Emmanuel Macron
©

Sables-d'Olonne

L’hommage national aux trois sauveteurs de la SNSM sera organisé jeudi en présence d’Emmanuel Macron

La cérémonie d’hommage national aux trois sauveteurs en mer décédés vendredi dernier sera présidée par Emmanuel Macron et va se dérouler le jeudi 13 juin à 11h30, aux Sables-d'Olonne. La Légion d’honneur sera remise à titre posthume à ces trois sauveteurs de la SNSM.

Un hommage national sera rendu aux trois sauveteurs en mer décédés vendredi dernier. Le chef de l'Etat va présider cette cérémonie aux Sables d'Olonne. Lors de ce moment de recueillement, Emmanuel Macron remettra la Légion d’honneur à titre posthume aux sauveteurs. 

Selon des informations de Ouest-France, Pierre Henriet, député La République en Marche de Vendée, a indiqué que "la cérémonie aura lieu jeudi à 11h30".

Le maire des Sables-d’Olonne, Yannick Moreau, a demandé sur Twitter que l’ensemble de l’équipage soit décoré : 

"Il serait juste également que les sept membres d’équipage SNSM reçoivent la légion d’honneur".

15.000 personnes ont participé à une marche blanche organisée aux Sables-d'Olonne ce lundi 10 juin afin de rendre hommage aux sauveteurs décédés vendredi dernier.

Depuis samedi, la ville des Sables-d’Olonne vit au rythme du drame. Un appel aux dons a été lancé pour aider les familles des victimes.

L’embarcation de la SNSM s’est retournée, le vendredi 7 juin, alors que les marins tentaient de venir en aide à un pêcheur en difficulté lors de la tempête Miguel. Le pêcheur est toujours porté disparu. 

Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !