L’extrême droite française rend visite au Premier ministre hongrois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Marine Le Pen
Marine Le Pen
©AFP

Voyage

L’extrême droite française rend visite au Premier ministre hongrois

Après Eric Zemmour, Marine Le Pen

Le premier ministre hongrois a prévu de s’entretenir avec Marine Le Pen, mardi, à Budapest, après avoir reçu la visite du candidat non déclaré Eric Zemmour, en septembre. Une succession de rendez-vous à l’intérêt électoral partagé souligne Le Monde.

Enfin, elle va rencontrer Viktor Orban. Marine Le Pen arrive lundi 25 octobre en Hongrie, où elle doit être accueillie mardi par le premier ministre nationaliste dans ses bureaux, avant un déjeuner et une conférence de presse commune. Ces dernières années, nombreux sont les leaders d’extrême droite en Europe à faire le pèlerinage de Budapest.

La candidate à l’élection présidentielle française attendait de longue date son entretien avec le Premier ministre hongrois. Son entourage a pressé l’équipe de M. Orban de fixer la date après avoir découvert, mi-septembre, qu’Eric Zemmour avait décroché son propre tête-à-tête avec le leader ultraconservateur, de même que sa nièce, Marion Maréchal. Selon des sources internes au Rassemblement national (RN), Marine Le Pen espérait faire échouer le rendez-vous Zemmour-Orban en missionnant un collaborateur auprès du pouvoir hongrois, en vain prévise Le Monde.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !