L'Etat islamique aurait un budget de 2 milliards de dollars pour 2015 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'EI toucherait 6 millions de dollars par jour
L'EI toucherait 6 millions de dollars par jour
©english.al-akhbar.com

Ah quand même

L'Etat islamique aurait un budget de 2 milliards de dollars pour 2015

Abu Saad al Ansari a expliqué que l'organisation serait bénéficiaire d'environ 250 millions de dollars en 2015, une somme servant à "financer l'effort de guerre".

Alors que les Etats de la coalition, la France en tête, poursuivent leurs frappes aériennes sur l'Irak et la Syrie pour tenter d'affaiblir l'Etat islamique, il semble qu'il en faudra davantage pour toucher l'organisation. En effet, selon des chiffres donnés par l'organisation elle-même, elle aurait un budget de 2 milliards de dollars pour l'année 2015. De quoi largement vivre.

D'ailleurs, Abu Saad al Ansari, l'un des principaux chefs religieux de l'organisation n'a pas caché sa satisfaction en annonçant ces chiffres et a affirmé que l'Etat islamique serait bénéficiaire "d'environ 250 millions de dollars en 2015". Cette somme servira à "financer l'effort de guerre" selon le religieux. Il a encore expliqué que les combattants de l'EI allait percevoir un salaire et que les familles des victimes des bombardements de la coalition toucheront une aide. Info ou intox ? Difficile à vérifier.

Cependant, selon une enquête menée du magazine américain Newsweek, l'EI toucherait 6 millions de dollars par jour. Un chiffre qui corrobore les 2 milliards du budget de 2015. Le pétrole serait sa principale source de revenus mais les rapts et les braquages de banques rapportent aussi beaucoup à l'EI.

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !