Dans la douleur : 5 précédents où l'équipe de France s'est sortie in extremis de situations catastrophiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
L'équipe de France s'est qualifiée de justesse pour la Coupe du monde de football 2014.
L'équipe de France s'est qualifiée de justesse pour la Coupe du monde de football 2014.
©Reuters

Exploits

Dans la douleur : 5 précédents où l'équipe de France s'est sortie in extremis de situations catastrophiques

VIDEOS - Le match retour des barrages contre l'Ukraine ce mardi soir n'est pas la première fois que les Bleus se sortent d'un piège.

L'équipe de France a joué mardi soir une grande partie de son avenir... et s'en est sortie ! Battus par l'Ukraine, deux buts à zéro, vendredi dernier, les Bleus ont réalisé la grosse performance attendue pour se qualifier pour la Coupe du monde brésilienne en s'imposant par trois buts à zéro (Sakho, Benzema, Gusev csc).

L'histoire récente de l'équipe de France est parsemée de ce genre d'affiches. Entre victoires à l'arrachée, exploits et qualifications laborieuses, les supporters français ont toujours dû avoir le cœur bien accroché.

France-Brésil 1986 : l'exploit



Nous sommes en quart de finale du Mondial mexicain, quatre ans après avoir chuté face à la RFA en demi-finale de la Coupe du monde en Espagne. Les Bleus sont rapidement menés au score mais égalisent par l'intermédiaire de Michel Platini. La seconde période et les prolongations ne permettent pas aux deux équipes de se départager. La séance de tir aux buts donne l'occasion à Joël Bats de détourner le penalty du génial Socrates mais Michel Platini manque également son tir. Dernier tireur, Luis Fernandez propulse le ballon au fond des filets envoie la France... se faire battre par la RFA.

France-Paraguay 1998 : stressant



Le Paraguay du fantasque José Luis Chilavert n'est peut-être pas l'adversaire le plus dangereux sur le papier mais il s'avère terriblement difficile à jouer. Les Bleus butent sur le gardien, Thierry Henry trouve le poteau, bref : la réussite n'est pas au rendez-vous. Alors que les Sud-Américains attendent la séance de tirs aux buts, les Français se révoltent. Trezeguet remet de la tête un ballon dans la course de Laurent Blanc, le Président allume la cage de Chilavert. But en or, qualification et premier titre mondial en vue. Les Bleus de 1998 font un premier pas vers la légende.

Les qualifications pour le Championnat d'Europe 2000 : laborieuses



La France a, certes, remporté le Championnat d'Europe 2000 mais Dieu que la qualification fut dure. Battue par la Russie (2-3), incapable de battre l'Ukraine (deux fois 0-0), accrochée par l'Islande (1-1 puis courte victoire 3-2) et en grande difficulté contre l'Andorre (1-0) et l'Arménie (3-2), l'équipe de France se qualifie pour l'Euro avec un petit point d'avance sur... l'Ukraine et deux sur la Russie.

France-Italie 2000 : renversant



Finale Euro 2000 - France 2 - 1 Italie => Les butspar Nerome67 Les Bleus sont visiblement adeptes de l'adage selon lequel "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire". Menés 1-0 (Delvecchio), les Français sont incapables de revenir à hauteur d'une Italie prête à célébrer son titre de champion d'Europe. Sylvain Wiltord égalise pourtant à la 90ème minute de jeu. En prolongations, David Trezeguet reprend de demi-volée un service de Robert Pires. On joue la 103ème minute de jeu et les Bleus viennent de marquer le but en or qui leur assure le doublé Mondial/Euro. On saluera le coaching gagnant de Roger Lemerre, qui a fait entrer Wiltord, Pires et Trezeguet en cours de jeu.

France-Angleterre 2004 : renversant bis



L'Euro 2004 ne restera pas gravé dans la mémoire collective. Un match mérite pourtant de ne pas être oublié. Menée 1-0 - encore -, l'équipe de France ne trouve pas la faille face à une équipe d'Angleterre qui s'apprête à prendre ses trois premiers points dans cet Euro 2004. Mais les Bleus ont le goût de l'exploit : Fabien Barthez détourne un penalty de David Beckham et Zinedine Zidane renverse le jeu en deux coups de pied. A un coup-franc marqué à la 91ème minute succédera un penalty victorieux à la 93ème. Cet exploit restera sans lendemain : la France sera finalement éliminée par la Grèce, future championne d'Europe.

Auraient pu figurer dans cette sélection : les qualifications pour la Coupe du monde 2006 et le barrage pour le Mondial 2010 contre l'équipe d'Irlande.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !