L'Autriche décide d'expulser des imams et ferme 7 mosquées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'Autriche décide d'expulser des imams et ferme 7 mosquées
©JOHN THYS / AFP

Vives tensions avec la Turquie

L'Autriche décide d'expulser des imams et ferme 7 mosquées

Sebastian Kurz, le chancelier conservateur autrichien, vient d'annoncer des mesures fortes contre "l'islam politique".

L'Autriche vient de franchir un cap dans le cadre de la lutte contre le fondamentalisme religieux et contre "l'islam politique". 

Le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a annoncé que plusieurs imams, financés par l'étranger, allaient être expulsés d'Autriche. Cette mesure s'accompagnera de la fermeture de sept mosquées. 
Ces mesures pourraient donc aboutir à l'expulsion de 60 imams et leurs familles. Au total, 150 personnes en Autriche seraient donc visées par des expulsions. Ces précisions ont été apportées par le ministre de l'Intérieur, Herbert Kickl. 
Le chancelier autrichien Sebastian Kurz aurait motivé cette décision suite à la reconstitution, très controversée, d'une bataille emblématique de l'histoire ottomane (Gallipoli) par des enfants habillés en soldats. Cette cérémonie s'est déroulée dans une des principales mosquées de Vienne affiliée à la communauté turque.
Selon le chef du gouvernement autrichien : 
"Des sociétés parallèles, l'islam politique et la radicalisation n'ont pas leur place dans notre pays". 
Les imams et leurs familles devraient principalement être expulsés vers la Turquie. L'Autriche s'apprête donc à connaître de vives tensions diplomatiques avec la nation dirigée d'une main de fer par Recep Tayyip Erdogan. 
Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !