L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mahmoud Abbas autorité palestinienne accord diplomatie Israël Emirats arabes unis
Mahmoud Abbas autorité palestinienne accord diplomatie Israël Emirats arabes unis
©ABBAS MOMANI / AFP

Vague de critiques

L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis

L’Autorité palestinienne a appelé à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe pour dénoncer le projet soutenu par les Etats-Unis. Donald Trump a annoncé un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis, permettant de normaliser les relations entre les deux nations.

L'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a qualifié de "trahison" de la cause palestinienne l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis, selon un communiqué : 

"Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Emirats arabes unis ont fait. Il s'agit d'une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne". 

L’Autorité palestinienne a également appelé à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe pour dénoncer le projet soutenu par les Etats-Unis.

Le Hamas a également condamné et rejeté cet accord qui "ne sert pas la cause palestinienne mais est considéré comme une continuation du déni des droits du peuple palestinien", selon Hazem Qassem, porte-parole du mouvement islamiste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza.

La Turquie a également accusé les Emirats arabes unis de "trahir la cause palestinienne" en acceptant de signer un accord de normalisation des relations avec Israël, soutenu par les Etats-Unis. 

Le ministère turc des Affaires étrangères a publié un communiqué : 

"L'histoire et la conscience des peuples de la région n'oublieront et ne pardonneront jamais ce comportement hypocrite des Emirats arabes unis, qui trahissent les Palestiniens au nom de leurs petits intérêts".  

L'Iran a également condamné l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis, affirmant que cela allait renforcer "l'axe de la résistance" pro-iranien dans la région.

Cet accord est une "stupidité stratégique d'Abou Dhabi et de Tel-Aviv qui renforcera sans aucun doute l'axe de résistance", selon le ministère iranien dans un communiqué.

Les Emirats arabes unis ont précisé qu’en échange de cet accord Israël a accepté de "mettre fin à la poursuite de l'annexion des territoires palestiniens". Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a évoqué un simple "report".

A lire aussi : Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !