L'Assemblée vote à l'unanimité un congé indemnisé pour les aidants de proches malades | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
L'Assemblée vote à l'unanimité un congé indemnisé pour les aidants de proches malades
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Aide

L'Assemblée vote à l'unanimité un congé indemnisé pour les aidants de proches malades

Les proches aidants pourront bénéficier d'un congé de trois mois qu'il sera possible de fractionner.

Bonne nouvelle pour les aidants qui soutiennent un proche âgé, malade ou handicapé : à partir d'octobre 2020, ils pourront bénéficier d'un congé de trois mois indemnisé. La mesure a été votée à l’unanimité (des 40 députés présents sur 577, n'en demandons pas trop) ce vendredi à l'Assemblée nationale. 

Ce congé fractionnable est destiné aux aidants salariés, travailleurs indépendants et agents publics. Il sera indemnisé à un montant similaire à celui du congé pour un enfant malade, c'est à dire jusqu'à 43 euros par jour pour une personne en couple, et 52 euros pour une personne isolée. La mesure devrait coûter 100 millions d'euros en année pleine à la Sécurité sociale. La ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est dite "très fière de porter cette mesure" qui crée une "politique publique dédiée aux aidants", même si "elle ne peut répondre à toutes les situations".

Selon les chiffres officiels, 8,3 millions de personnes en France aident régulièrement un proche en perte d'autonomie. Près d'un sur deux est salarié. Le congé du proche aidant existait déjà depuis 2016, mais il n'était pas indemnisé.

France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !