L'appel de 42 personnalités musulmanes pour un Islam de France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
L'appel de 42 personnalités musulmanes pour un Islam de France
©Reuters

Islam d'origine contrôlée

L'appel de 42 personnalités musulmanes pour un Islam de France

Dans le JDD du dimanche 31 juillet, 42 personnalités musulmanes ont demandé à ce que la Fondation pour l'Islam de France soit "réactivée" afin de faire cesser les dérives islamistes.

C'est en réaction au nouvel attentat de Saint-Etienne-de-Rouvray que leur est venue cette envie de s'exprimer. "Nous étions silencieux parce que nous avions appris qu'en France, la religion est une affaire privée. Nous devons parler maintenant parce que l'islam est devenue une affaire publique et que la situation actuelle est intolérable". C'est ce réveil indispensable qu'ont voulu décrire les 42 musulmans dans cette tribune. 

Parmi eux, on retrouve Abdennour Bidar, Abderrahim Hafidi ou Nadia Bey. Leur message est qu'en tant que "musulmans, de foi ou de culture, [ils sont] concernés par l'impuissance de l'organisation actuelle de l'islam de France qui n'a aucune prise sur les événements". Ils ont ensuite chargé le CFCM, que ses membres ne connaissaient pas les musulmans français de leur temps : il "faut changer de générations, avec un projet d'organisation clair", et ont demandé le retour de la "Fondation pour l'islam de France" qui a été créée il y a plus de dix ans mais n'a jamais fonctionné faute de moyens. Et ont affirmé qu'eux et les musulmans qu'ils représentaient étaient prêts à contribuer à sa refondation.

 
Lu sur le JDD

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Le chef du renseignement américain le dit : l'Europe pourrait faire face à une diaspora terroriste en cas d'effondrement de l’Etat islamique en SyrieEtat islamique : crainte d'attentats sur les ferrys reliant la France et l'AngleterreManuel Valls présente son chantier pour un Islam de France

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !