L'anglais et les cadres : shocking ! Ils ont peur de parler la langue de Shakespeare | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'anglais et les cadres : shocking ! Ils ont peur de parler la langue de Shakespeare
©

Yes we can

L'anglais et les cadres : shocking ! Ils ont peur de parler la langue de Shakespeare

Plus de la moitié des cadres seraient préoccupés par leur faible niveau d'anglais, perçu comme un frein à leur carrière, selon un sondage.

Il n'y a pas qu'au fin fond de la Creuse que les Français boudent l'anglais. Les cadres aussi auraient quelques difficultés avec la langue de Shakespeare. A en croire un sondage réalisé en ligne auprès de 3896 d'entre eux, 48,4 % indiquent avoir du mal à prendre la parole dans cette langue et 42,8 % ne se sont pas à l'aise au moment d'écrire un courrier ou un mail.

Alors que 66,6 % utilisent l'anglais pour leur travail, seuls 36,4 % jugent leur niveau "opérationnel" et 16 % disent le parler couramment, contre près de la moitié de "débutant ou intermédiaire".

Ces lacunes pèsent sur leur carrière. Plus de la moitié des personnes interrogées (56,4 %) jugent que leur niveau d'anglais est un frein  l'embauche et à leur évolution au sein de l'entreprise. Seuls 32 % n'y voient pas de problème.

L'étude a été réalisée du 18 au 21 juin par le biais de questionnaires auto-administrés en ligne auprès d'un échantillon de 3 896 personnes.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !