Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Vieux lion

L’ancien président Robert Mugabe s’est vengé

Renversé en novembre dernier par son propre parti, l’ancien président du Zimbabwe a décidé de soutenir… l’opposition.

Mis à la retraite de force, Robert Mugabe n’a pas dit son dernier mot. Alors que son ancien allié Emmerson Mnangagwa est sur le point de se présenter aux élections présidentielles pour légitimer sa prise de pouvoir (ou son coup d’Etat) de novembre dernier, l’ancien président et dictateur Robert Mugabe, qui enrage d’avoir été écarté par les siens, a profité de l’occasion pour se venger. 

Mugabe a ainsi déclaré à la presse de son pays qu'il comptait soutenir… son ancien opposant, Nelson Chamisa, chef du MDC, principal parti d’opposition (Mouvement pour le Changement). A 94 ans, le vieux lion n’en a pas donc fini de rugir.

Lu sur Le Monde
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.