L'Allemand BioNTech se dit capable de créer un nouveau vaccin en six semaines si une mutation du coronavirus le rendait nécessaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
BioNtech
BioNtech
©JOEL SAGET / AFP

Riposte

L'Allemand BioNTech se dit capable de créer un nouveau vaccin en six semaines si une mutation du coronavirus le rendait nécessaire

Associé à l'Américain Pfizer, BioNTech a vu leur premier vaccin autorisé par l'Agence européenne des médicaments

La mutation du coronavirus au Royaume-Uni a entraîné la fermeture des frontières de plusieurs pays européens. L'Allemagne annoncé ce mardi que cette fermeture durerait jusqu'à 6 janvier. 

Plus de 40 pays ont désormais suspendu leurs vols en provenance du Royaume-Uni et Une quarantaine de pays ont interdit l’arrivée de passagers issus de cette destination. Dans l’Union européenne, certains l’ont annoncé pour quarante-huit heures (Belgique, Danemark, France, Irlande), d’autres pour dix jours (Allemagne, Pays-Bas, Finlande) le tiers des hôpitaux britanniques soignent aujourd’hui plus de patients du Covid-19 que lors de la première vague de la pandémie précise Le Monde.

Certains ont annoncé la fermeture des frontières pour quarante-huit heures (Belgique, Danemark, France, Irlande), d’autres pour dix jours (Allemagne, Pays-Bas, Finlande)

Le patron du laboratoire BioNtech, de son côté, assure que ses équipes seraient capables, en cas de besoin, de fournir un nouveau vaccin en six semaines pour être efficace face l'éventue danger d'une mutation.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !