Kodak se déclare en faillite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Kodak se déclare en faillite
©

Ruiné

Kodak se déclare en faillite

Le groupe américain, qui ne fait plus de bénéfice depuis 2007, a déposé son bilan.

Eastman Kodak, entreprise pionnière dans le domaine de la pellicule photographique, a déposé son bilan jeudi. Le groupe américain, qui n'a plus enregistré de bénéfice depuis 2007, avait d'abord tenté, sans succès, de se diversifier dans les appareils photo.

Concrètement, Kodak et ses filiales américaines demandent à bénéficier de la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, ce qui lui permettrait de poursuivre sa restructuration sous le contrôle d'un tribunal. Les filiales étrangères ne sont, elles, pas concernées.

Depuis 2003, Kodak a fermé 13 usines et 130 laboratoires et supprimé 47 000 postes. "Maintenant nous devons terminer notre transformation en nous attaquant davantage à notre structure de coûts et en tirant efficacement de l'argent des actifs non stratégiques", précise le PDG du groupe dans un communiqué. Kodak cherche notamment un acquéreur pour ses 1 100 brevets numériques.

Le groupe a par ailleurs annoncé avoir obtenu une ligne de crédit de 950 millions de dollars sur 18 mois de la banque Citigroup.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !