Johnny Hallyday : Il pourrait payer plus d'impôts en Suisse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Après les ennuis de santé, Johnny Hallyday pourrait connaître des "soucis d'imposition"
Après les ennuis de santé, Johnny Hallyday pourrait connaître des "soucis d'imposition"
©

Taxes

Johnny Hallyday : Il pourrait payer plus d'impôts en Suisse

Les impôts de Johnny Hallyday en Suisse pourrait bien augmenter à partir du 23 septembre.

Et si les riches expatriés en Suisse payaient davantage d'impôts ? Johnny Hallyday et les 200 autres "réfugiés fiscaux" étrangers résidant dans le canton de Berne pourraient bien voir leur note d'impôts devenir un peu plus salée. La faute à une votation demandant le retrait du forfait fiscal avantageux dont ils bénéficient.

Les électeurs du canton devront en effet se prononcer le 23 septembre prochain sur ce qui est considéré comme une injustice dans le pays. Ce forfait fiscal, réservé aux seuls étrangers, permet une taxation qui n'a rien à voir avec les revenus réels de leurs bénéficiaires. En 2009, le canton de Zurich avait déjà supprimé ce forfait fiscal. Suivi par les cantons de Schaffhouse et d'Appenzell Rhodes-Extérieures.

Selon plusieurs sources, l'exemple de Johnny Hallyday est le plus criant. Le rockeur ne paierait en effet que 10%. D'après plusieurs quotidiens helvètes, le chanteur a gagné environ 5 millions d'euros l'an dernier, et a versé seulement 583.000 euros d'impôts. En 2010, la Suisse comptait 5.445 "réfugiés fiscaux", sous ce régime du forfait, qui est calculé sur leur train de vie et non pas sur leur fortune réelle. Un statut bien avantageux que les Suisses commencent à dénoncer. Les temps changent...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !