JO : Morrissey, l'icône de la musique anglaise, critique le patriotisme britannique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
JO : Morrissey, l'icône de la musique anglaise, critique le patriotisme britannique
©

Bouhh

JO : Morrissey, l'icône de la musique anglaise, critique le patriotisme britannique

Le chanteur n'a pas hésité à comparer les jeux olympiques de Londres à l'Allemagne de 1939.

L’ancien chanteur des Smiths a dénoncé le patriotisme excessif des Jeux Olympiques et est allé jusqu'à à comparer l’attitude de Londres à celle de l’Allemagne Nazie.

Il a écrit une lettre ouverte aux membres de son fanclub dénonçant le patriotisme excessifs des Jeux Olympiques après avoir critiqué la cérémonie d’ouverture pour ne pas avoir inclus les Smiths.

"L’esprit de l’Allemagne de 1939 se répand dans les médias britanniques," a-t-il estimé dans cette lettre, appelant ses fans à se réveiller. “Alors que Londres est soudainement promu comme une marque super riche, l’Angleterre en dehors de Londres, tremble sous les coupe budgétaires, et les désastres économiques," poursuit-il. La lettre a été publiée dans son intégralité par le quotidien britannique The Guardian.

Un événement sponsorisé par McDonald et par la présence la quasi omniprésence de la famille royale avait peu de chance gagner les faveurs du chanteur qui a habitué ses fans à ce genre de coups de gueule. Il avait, entre autres, déjà réclamé la tête d’Elton John et déclaré que la dance était le style musical des attardés mentaux.

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !