Jérôme Cahuzac : il se voit interdit d'exercer la médecine pendant trois mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jérôme Cahuzac n'a plus le droit d'exercer la médecine pendant trois mois
Jérôme Cahuzac n'a plus le droit d'exercer la médecine pendant trois mois
©Reuters

Justice

Jérôme Cahuzac : il se voit interdit d'exercer la médecine pendant trois mois

L'Ordre des médecins a ajouté trois mois avec sursis à la sanction de l'ancien ministre du Budget.

Jérôme Cahuzac est de retour dans l'actualité. L'ancien ministre du Budget avait été emporté par une tempête médiatique suite aux révélations de Médiapart sur l'existence d'un compte bancaire en Suisse. Plus d'un an après, celui qui est également chirurgien fait donc de nouveau les gros titres : en effet, il a été sanctionné ce vendredi par l'Ordre des médecins. Il s'est vu interdire la pratique de la médecine pendant six mois, dont trois avec sursis, comme l'a révélé l'Ordre départemental des médecins de Paris (CDOM).

"Il a été sanctionné pour avoir menti devant l'Assemblée nationale. Nous estimons que c'est amoral et qu'il a déconsidéré la profession de chirurgien", a déclaré à l'AFP la présidente du CDOM, Irène Kahn-Bensaude, confirmant une information de l'Agence de presse médicale (APM). Cette sanction a été prononcée mercredi sur la base des articles 3 et 31 du code de déontologie médicale.

Concrètement, l'article 3 stipule que "le médecin doit, en toutes circonstances, respecter les principes de moralité, de probité et de dévouement indispensables à l'exercice de la médecine". Et l'article 31 met en avant le fait que "tout médecin doit s'abstenir même en dehors de l'exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci".

Pour rappel, Jérôme Cahuzac avait été auditionné il y a plusieurs semaines par une chambre disciplinaire de première instance, composée d'un magistrat et de médecins élus, avant que celle-ci ne délibère. Mais cette sanction n'est pas encore définitive car selon la présidente du CDOM, "Jérôme Cahuzac a un mois pour faire appel et l'appel est suspensif".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !