Jeremy Corbyn est élu leader du Parti travailliste britannique dès le premier tour avec 59,5% des voix | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Jeremy Corbyn est élu leader du Parti travailliste britannique dès le premier tour avec 59,5% des voix
©Reuters

Y a pas photo

Jeremy Corbyn est élu leader du Parti travailliste britannique dès le premier tour avec 59,5% des voix

Pourfendeur l'austérité outre-Manche, il était le candidat le plus à gauche de cette primaire.

C'est fait pour Jérémy Corbyn. Le radical a été largement élu dès le premier tour, samedi à la tête du Parti travailliste britannique avec 59,5% des voix. Cette victoire consacre cet eurosceptique de 66 ans, opposant à l'austérité. Corbyn avait d'ailleurs reçu le soutien de Podemos et de Syriza durant sa campagne. Favori des sondages et des bookmakers pendant la campagne des primaires, il a devancé Andy Burnham, Yvette Cooper et Liz Kendall.

A lire aussi - Corbyn, Podemos, Matteo Salvini, Orban… 7 ans après Lehman Brothers, l’Europe face aux ondes de choc politiques de la grande crise

A lire aussi - Montebourg, Varoufakis, Corbyn et les autres… la “vraie” gauche est-elle de retour en Europe ?

Cette désignation est une étape stratégique dans la vie du Labour puisque son nouveau leader aura la responsabilité de remettre le parti sur les rails après sa lourde défaite aux élections législatives du 7 mai face aux conservateurs du Premier ministre David Cameron. Le successeur d'Ed Miliband aura également pour mission de conduire le parti d'opposition jusqu'au prochain scrutin législatif de 2020, et en serait alors le candidat naturel pour tenter de mettre fin à 10 ans de règne des tories.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !