Jean-Vincent Placé sur Canal + : "Je me tire, vous me faites chier" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Vincent Placé sur Canal + : "Je me tire, vous me faites chier"
©Reuters

Gros clash

Jean-Vincent Placé sur Canal + : "Je me tire, vous me faites chier"

Le président des sénateurs écologistes n'a pas aimé que les équipes du Supplément évoquent l'affaire des 18 000 euros de P-V non régularisés.

Rouge de colère. Jean-Vincent Placé était hors de lui ce dimanche sur le plateau du Supplément de Canal +. Invité de Maïtena Biraben, le patron de sénateurs écologistes a perdu son sang-froid lorsqu’un reportage de Jérôme Bermyn a été diffusé. La vidéo-portrait de lui évoquait notamment l'affaire des 18 000 euros de P-V non régularisés. Un sujet qui n’a pas du tout plu à l'élu d'Europe Écologie-Les Verts. "Je n'aime pas du tout votre façon de faire vos reportages", a-t-il lancé d'emblée à l’animatrice. "Pendant cinq-six jours, vous m'avez suivi. Vous repassez cette histoire de P-V en racontant n'importe quoi. J'en ai ras le bol", a-t-il ajouté.

"Je vais vous dire, je n'avais pas tellement envie de faire cette émission. Et là, ça ne me donne pas du tout envie de continuer à discuter de ça", a poursuivi un Jean-Vincent Placé très remonté. Et alors que la présentatrice a suggéré qu'il niait, le patron de sénateurs écologistes s'est emporté de plus belle. "Je n'ai rien à nier, j'ai déjà tout dit sur ce dossier. Je trouve ça lamentable. C'est une histoire d'il y a cinq ans qu'on m'a ressortie notamment pour me nuire politiquement. J'ai dit ce qu'il y avait à dire et je trouve ça assez minable de repasser sur cette histoire pour laquelle j'ai répondu et apporté tous les éléments."

Le sénateur de l'Essonne continue sur le même ton : "Je trouve ça honteux. Je suis d'une honnêteté irréprochable. Je respecte l'ensemble des lois, y compris quand je fais des bêtises. Ce qui a été dit par monsieur Bermyn dans ce reportage est faux. Je trouve lamentable cette façon de faire du journalisme." Avant de menacer : "Je devrais faire comme Henri Guaino et partir [Henri Guaino avait quitté la porte du plateau de C dans l'air en février dernier, ndlr]. Je ne suis pas loin de le faire." Pour tenter d’apaiser les esprits Maïtena Biraben lance la publicité mais à ce moment-là Jean-Vincent Placé en profite pour mettre ses menaces à exécution, comme en témoignent les images, pourtant hors antenne, que la chaîne cryptée a tout de même diffusées.

"Vous me faites chier. Je vais me tirer. Vous allez vous démerder", lance Jean-Vincent Placé à Maïtena Biraben. Ce qu'il fait effectivement, lâchant "je me tire, vous me faites chier" à la présentatrice, qui tente de le raisonner. Finalement l’homme politique est revenu sur le plateau mais a donné son point de vue sur l’affaire sur Twitter.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !