Jean-Michel Baylet mis en examen en 2009 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Michel Baylet 
mis en examen en 2009
©

Primaire PS

Jean-Michel Baylet mis en examen en 2009

Le candidat et président du PRG est poursuivi pour prise illégale d'intérêt et favoritisme.

Le candidat à la primaire socialiste Jean-Michel Baylet a été mis en examen en 2009 pour prise illégale d'intérêt et favoritisme, dans le cadre de sa fonction de président du conseil général de Tarn-et-Garonne, a révélé Rue89 mercredi 31 août, une information ensuite confirmée par l'entourage du président du Parti radical de gauche.

"Lorsque Jean-Michel Baylet est venu à Rue89, lundi 30 août, pour dialoguer avec les riverains de Rue89, je l'ai interrogé sur ses ennuis avec la justice. Au bout d'une vingtaine de minutes, l'entretien a tourné court. Jean-Michel Baylet a commencé à tapoter nerveusement sur son iPhone, avant d'annoncer : 'Je refuse de répondre à vos questions, vous êtes allé fouiller dans les poubelles. Au nom de ma liberté, je refuse de répondre.'", relate Rue 89.

L'affaire dans laquelle Jean-Michel Baylet est mis en examen touche à la fabrication du bulletin trimestriel d'information du conseil général, a expliqué son avocat, Jean-Yves Dupeux.

 

Un porte-parole du candidat, qui estime que cette révélation n'aura aucune incidence sur la primaire, a par ailleurs contesté la qualification de prise illégale d'intérêts, évoquant un "non-événement". "Jean-Michel Baylet est tout à fait sûr de sa bonne foi et du fait qu'il n'y a aucune atteinte à la loi", a-t-il ajouté.


Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !