Jean-Marie Le Pen restera président d’honneur du FN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Marie Le Pen restera président d’honneur du FN
©Reuters

Décision

Jean-Marie Le Pen restera président d’honneur du FN

La Cour d'appel de Versailles a toutefois confirmé son exclusion du parti frontiste.

La cour d'appel de Versailles a rendu son verdict dans un arrêt ce vendredi : Jean-Marie Le Pen n’est plus membre du FN qu’il a cofondé il y a quarante-cinq ans, mais conserve le droit d’y siéger à la présidence d’honneur. Le parti frontiste est par ailleurs condamné à verser 25.000 euros de dommages et intérêts au père de Marine Le Pen, contre 15.000 en première instance.

Dans le texte, la cour "constate que l'exclusion du Front national de M. Jean-Marie Le Pen en tant que membre n'a pas d'effet sur la qualité de président d'honneur dont il demeure investi". Exclu du Front national, le statut de président d'honneur devrait permettre au cofondateur du FN de participer aux réunions des instances dirigeantes.

Mais la décision ne change pas fondamentalement la donne : Marine Le Pen a déjà fait disparaître la présidence d’honneur des nouveaux statuts. Et le parti n'entend pas laisser le Menhirs se rendre au congrès prévu à Lille les 10 et 11 mars. Interrogé sur BFM-TV le secrétaire général du FN, Steeve Briois a indiqué que Jean-Marie Le Pen "n'a pas été reconnu comme adhérent du Front national" et que seuls les adhérents peuvent "venir s'exprimer et voter".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !