Jean-Marc Ayrault annonce une réorganisation de sa communication<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Plusieurs députés socialistes se seraient plaints d'une communication "dépassée" de la part du Premier ministre.
Plusieurs députés socialistes se seraient plaints d'une communication "dépassée" de la part du Premier ministre.
©Reuters

Tir rectifié

Jérôme Batout, ex-conseiller de François Hollande au Parti socialiste, prendra la tête du pôle communication à Matignon.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a décidé d’une réorganisation de son cabinet regroupant dans un même pôle l’ensemble des conseillers chargés de la stratégie, de la communication, de la presse, des médias sociaux, des discours et études, a-t-on appris dans un communiqué de presse diffusé ce vendredi 29 mars par Matignon.

Ce nouveau pôle sera placé sous la responsabilité de Jérôme Batout. Celui qui a été conseiller de François Hollande au Parti socialiste et qui travaillait jusqu'ici chez Publicis Consultants, prendra ses fonctions le mercredi 3 avril prochain.

Ce remaniement implique le départ de Matignon de Dominique Bouissou, conseillère chargée de la communication, et de Bernard Candiard, conseiller spécial."Le Premier ministre tient à remercier chaleureusement Mme Dominique Bouissou, conseillère auprès du Premier ministre, chargée de la communication et de la presse, responsable du service de presse, pour l’importance du travail qu’elle a accompli depuis l’installation du gouvernement, et qui exercera les fonctions de conseiller auprès du Premier ministre jusqu’à son prochain départ, ainsi que M. Bernard Candiard, conseiller spécial, pour les missions qu’il a remplies depuis sa nomination", peut-on lire dans le communiqué.

Plusieurs députés socialistes avaient exprimé des réticences claires sur les prises de parole du chef du gouvernement. Certains d'entre eux se seraient plaints d'une communication "digne de l'ORTF" et répétitive, indique Lefigaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !