Jean-Luc Mélenchon quitte la coprésidence du Parti de Gauche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon quitte la coprésidence du Parti de Gauche.
Jean-Luc Mélenchon quitte la coprésidence du Parti de Gauche.
©Reuters

Changement de stratégie

Jean-Luc Mélenchon quitte la coprésidence du Parti de Gauche

L'eurodéputé n'entend pas quitter la politique pour autant. Selon lui, ce retrait s'inscrit dans le cadre d'une réorganisation du parti. "Nous changeons notre dispositif pour l'adapter à une nouvelle stratégie", a-t-il expliqué, précisant qu'il "n'y a ni crise ni quoi que ce soit".

"J’ai fait mon temps à organiser la vie d’un parti", confiait Jean-Luc Mélenchon fin juillet au site internet Hexagones. Ce vendredi 22 août, le co-président du Parti de Gauche (PG) a annoncé qu'il quittait ses fonctions au sein de son parti. Attention toutefois à ceux qui voudraient l'enterrer, Mélenchon n'entend pas quitter la politique pour autant. Selon lui, ce retrait s'inscrit dans le cadre d'une réorganisation du parti. "Nous changeons notre dispositif pour l'adapter à une nouvelle stratégie", a-t-il expliqué, précisant qu'il "n'y a ni crise ni quoi que ce soit". " Le parti va se battre pour la VIe République, notre candidat pour 2017, c'est la VIe République. Pour cela il ne faut pas que je sois président d'un parti. Nous ne sommes pas d'accord pour être enterrés avec Hollande". Martine Billard, l'autre coprésidente du PG, doit également quitter ses fonctions et se consacrer au réseau européen de l'écosocialisme. Le nouveau dispositif doit être validé ce vendredi 22 août au soir lors d'un bureau national.

Ces deniers mois, Jean-Luc Mélenchon a accumulé les échecs. Il a notamment perdu sa bataille électorale face à Marine Le Pen aux élections européennes. Par ailleurs, le Front de Gauche est moribond, déchiré par les dissensions entre le parti de gauche et le Parti communiste, sur la posture à adopter par rapport au PS, notamment. En plus des nouvelles résolutions énoncées ci-dessus, Jean-Luc Mélenchon va également terminer la rédaction de son livre. Ce dernier devrait être publié en octobre. Dans cet ouvrage,l'eurodéputé proposera la formation d’une Assemblée constituante, visant à établir une VIe République.

 

lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !